MENU
cocarde française

As 14 - 18

Les as français de la Grande Guerre

Décorations

Profils

Constant Soulier

6 victoires sûres (dont 1 drachens), 8 victoires probables
Palmarès détaillé »

Constant Benjamin Fréderic Soulier naît à Neuilly-sur-Seine le 5 septembre 1897 dans une famille bourgeoise assez aisée où son père est chef de bureau au service des chemins de fer de l’Etat tandis que sa mère compte plusieurs hauts-fonctionnaires dans sa famille. Le jeune homme grandit dans un milieu privilégié et fréquente le collège, espérant entrer à l’école polytechnique.

Quand la guerre éclate il est à quelques semaines de son 17e anniversaire, trop jeune pour avoir effectué ses obligations militaires ainsi que pour être mobilisé. Il brûle cependant de s’engager dans l’armée pour participer au conflit, ce qu’il parvient à faire le 12 mars 1915. Il est alors incorporé au 21e régiment d’artillerie comme simple soldat et n’est probablement pas envoyé en ligne car le 25 septembre suivant il est muté dans le service aéronautique comme élève-pilote.
Après son passage dans les écoles de pilotage, il est breveté, promu au grade de brigadier et affecté le 15 juin 1916 à l’escadrille N 26 basée à Cachy, en pleine bataille de la Somme. Il ne lui faut que deux mois avant de remporter sa 1ere victoire homologuée le 24 août 1916, contre un Drachen. Il remportera deux autres victoires confirmées jusqu’à la fin de l’année 1916 où, exténué, il doit être placé en maison de repos de janvier à mars 1917. Il reprend ensuite le chemin du front dans son escadrille en volant sur un chasseur SPAD, participant à la bataille du Chemin des Dames dans l’Aisne et remportant sur ce secteur ses 4e et 5e victoires officielles les 14 et 27 mai 1917, ce qui lui vaut l’honneur de voir son nom mentionné dans le communiqué aux armées du 1er juin 1917. La presse s’intéresse alors à ce jeune héros de 19 ans, qui remporte en outre un 6e et dernier succès en collaboration le 3 juin qui ne lui sera homologué que bien plus tard.

Mais le jeune as est en fait au bout du rouleau, après plusieurs mois à effectuer jusqu’à trois missions par jour à haute altitude. Il doit être envoyé dans une maison de repos à Arcachon à la fin du mois de juin 1917 où il restera jusqu’au mois de décembre, date à laquelle le gouvernement, qui le promeut au grade de sous-lieutenant, l’affecte à la mission militaire française aux Etats-Unis pour y effectuer des vols de propagande. Si son jeune âge impressionne les journalistes américains, c’est là qu’il va basculer dans l’alcool et la cocaïne. Il doit revenir à sa maison de repos d’Arcachon à son retour en France et y restera jusqu’en 1919, année où il est rendu à la vie civile où il aura toutes les peines à s’adapter. Il obtient en 1926 un emploi réservé aux militaires invalides à la compagnie des chemins de fer grâce à l’entremise de son père, mais ne peut probablement pas y travailler car il est atteint de paralysie et en vient à intenter un procès à ses parents en 1928 pour obtenir une pension alimentaire de leur part, fixée par le juge à 1800 F mensuels sur les 5000 F qu’il demandait. Il s’est marié durant le procès à la mairie du 14e arrondissement de Paris pour officialiser un mariage célébré en Angleterre et dont ses parents ont obtenu la nullité. Toujours victime de ses addictions, il décède prématurément le 2 juillet 1933 à Maison-Laffitte, à l’âge de 36 ans.

Sources

- Journal officiel
- Etat civil mairie de Neuilly-sur-Seine
- Presse d’époque (Gallica.fr)

Palmarès de Constant Soulier

DateHeureEscadrilleAvion pilotéRevendiquéLieuNotes
1 24-août-16 18h50/20h10 N 26 Nieuport 17 n°1604 Drachen N. Bois de Vaux
P1 25-août-16 14h15/15h15 N 26 Nieuport 17 n°1604 Drachen St Nécaize
2 16-oct.-16 7h50 N 26 LVG C E. Manancourt
P2 16-oct.-16 N 26 Avion E. Allaines
P3 21-oct.-16 N 26 Avion Sailly-Sallisel
3 10-nov.-16 10h15 N 26 Aviatik C E. Péronne
P4 13-avr.-17 N 26 Avion Cerny-en-Laonnois
P5 23-avr.-17 N 26 Avion Armenancourt
4 14-mai-17 19h55 N 26 SPAD VII n°1513 Albatros D Chamouille / Chernizy
P6 26-mai-17 12h10 N 26 SPAD VII n°1513 Biplace Amifontaine / Prouvais
P7 26-mai-17 17h12 N 26 SPAD VII n°1513 Avion N. Urcel
5 27-mai-17 18h25 N 26 SPAD VII n°1513 DFW C Mont de Fillain
P8 28-mai-17 8h10 N 26 SPAD VII n°1513 Biplace Pontfaver
6 03-juin-17 18h50 N 26 DFW C 2 km N. Muizon Avec Lt de Bonald (N 69). Albatros C X du FA 46, capturé.