MENU
cocarde française

As 14 - 18

Les as français de la Grande Guerre

Décorations

Profils

Jacques Ehrlich

19 victoires sûres (dont 18 drachens), 1 victoires probables
Palmarès détaillé »

Jacques Louis Ehlich naît le 8 octobre 1893 dans le 10e arrondissement de Paris dans une famille de confession juive dont le père est artisan fabriquant de chaussures. Le jeune homme va décider de s’engager volontairement dans l’armée le 29 mai 1913 et se retrouver simple soldat au 18e régiment d’infanterie de Pau où il acquiert sans doute une passion pour l’aviation en contemplant les appareils décollant régulièrement des nombreux terrains d’aviation autour de la ville. Quand la guerre éclate, il est envoyé au front et va passer près de deux années dans les tranchées, avant d’être muté en juillet 1916 dans un dépôt automobile, puis dans l’aviation en novembre 1916 où il s’est porté volontaire pour être pilote, en même temps que son frère ainé André qui va être affecté aux escadrilles du Camp Retranché de Paris. Jacques Ehrlich, nommé caporal, va pour sa part être affecté après sa formation à l’escadrille N 154 dès sa création au mois de juillet 1917.

C’est là qu’il va faire la connaissance du futur grand as Michel Coiffard dont il va devenir l’équipier. Les débuts des deux hommes sont laborieux et Ehrlich va être blessé par deux balles au bras gauche lors d’une attaque au sol conduite le 10 août 1917, qui l’immobilisera jusqu’au 18 novembre suivant où il sera promu sergent. Au mois de juin 1918, Coiffard l’entraîne dans ce qu’il voit être un tremplin pour la gloire qu’il convoite : la chasse aux Drachen, les ballons captifs allemands fortement défendus par la DCA. Accompagnant son chef dans ce qu’on serait tenté d’appeler une folie, il va obtenir en collaboration avec ce dernier un nombre impressionnant de victoires à un rythme record : il remporte la première le 30 juin 1918, sa 10eme le 24 juillet ce qui lui vaut de passer au communiqué aux armées du 4 août 1918, étant promu au grade d’adjudant. Il confesse au journaliste Jacques Mortane être tétanisé par la peur lors de ces attaques et toucher du bois pour espérer éviter d’être touché par la DCA…

Le 18 septembre 1918, après avoir incendié son 18e Drachen (qui constitue sa 19e victoire, ayant en outre abattu un avion) il est descendu par des Fokker D.VII de protection avec un de ses équipiers, l’as Paul Petit, qui va succomber à ses blessures. Ehrlich va s’écraser dans les lignes allemandes avec son SPAD où il sera fait prisonnier, mais ne le restera pas longtemps car la fin des combats est proche et il est libéré le 17 novembre 1918 en apprenant la mort de son chef Coiffard tombé au combat à quelques jours de l’armistice.

Démobilisé en 1919, il va se lancer dans les affaires en suivant les traces de son père et devenir industriel dans la fabrication de chaussures. Il est décédé à Paris en 1953.

Sources

Case matricule n°1363 Classe 1913, bureau de la Seine n°6 - Archives historiques de Paris

Palmarès de Jacques Ehrlich

DateHeureEscadrilleAvion pilotéRevendiquéLieuNotes
1 30-juin-18 06h50 Spa154  SPAD XIII n°8238 Drachen Beauvardes En collaboration avec S/Lt Coiffard et MdL Barbreau.
2 1er Juillet 1918 17h15 Spa154  SPAD XIII n°8238 Drachen Courmont En collaboration avec les S/Lt Coiffard, Gros, et Adj Petit.
3 05-juil-18 05h48 Spa154  SPAD XIII n°8238 Drachen Sapincourt En collaboration avec S/Lt Coiffard et Adj Petit.
4 12-juil-18 06h55 Spa154  SPAD VII n°3326 Albatros D Rosnay En collaboration avec les S/Lt Coiffard et Waddington.
5 15-juil-18 19h05 Spa154  SPAD XIII n°2294 Drachen S. Le Charmel En collaboration avec les S/Lt Coiffard et Gros.
6 16-juil-18 13h45 Spa154  SPAD XIII n°8442 Drachen Anthenay
7 17-juil-18 05h30 Spa154  SPAD XIII n°8442 Drachen Moronvillers En collaboration avec S/Lt Coiffard et Sgt Hubert.
8 17-juil-18 05h35 Spa154  SPAD XIII n°8442 Drachen Moronvillers En collaboration avec S/Lt Coiffard et Sgt Hubert.
9 18-juil-18 19h15 Spa154  SPAD XIII n°8238 Drachen Forêt de Ris En collaboration avec S/Lt Coiffard.
10 24-juil-18 07h35 Spa154  SPAD XIII n°8351 Drachen Pouilion
11 01-août-18 09h00 Spa154  SPAD XIII n°8351 Drachen N. Somme-Py En collaboration avec S/Lt Coiffard.
12 01-août-18 09h02 Spa154  SPAD XIII n°8351 Drachen N. Somme-Py En collaboration avec S/Lt Coiffard.
13 01-août-18 09h05 Spa154  SPAD XIII n°8351 Drachen N. Somme-Py En collaboration avec S/Lt Coiffard.
14 10-août-18 16h30 Spa154  SPAD XIII n°8351 Drachen Brimont
P1 11-août-18 10h15 Spa154 SPAD XIII n°8351 Fokker D VII Fismes-Jonchery En collaboration avec 8 autres pilotes, dont Coiffard.
15 11-août-18 19h45 Spa154  SPAD XIII n°8351 Drachen Caurel-Beine En collaboration avec S/Lt Coiffard.
16 15-sept-18 12h30 Spa154  SPAD XIII n°15060 Drachen Brimont En collaboration avec S/Lt Coiffard et Condemine.
17 15-sept-18 12h31 Spa154  SPAD XIII n°15060 Drachen Cormicy En collaboration avec S/Lt Coiffard et Condemine.
18 15-sept-18 12h32 Spa154  SPAD XIII n°15060 Drachen Gernicourt En collaboration avec S/Lt Coiffard et Condemine.
19 18-sept-18 18h05 Spa154  SPAD XIII n°7921 Drachen Brimont En collaboration avec Adj Petit et Sgt Peillard.