MENU
cocarde française

As 14 - 18

Les as français de la Grande Guerre

Décorations

Profils

James Connelly

7 victoires sûres (dont 1 drachens), 2 victoires probables
Palmarès détaillé »

James Alexander Connelly Jr. est né le 15 juin 1894 en Pennsylvanie à Marion Station, un petit village situé en banlieue de la ville de Philadelphie sur la côte-est des États-Unis. Le jeune homme devient employé de banque en entrant dans la vie active et n’a pas encore fêté son 23e anniversaire quand les Etats-Unis entrent en guerre aux côtés de la France, au mois d’avril 1917.

Il décide alors de volontairement de participer au conflit et dès le mois de mai 1917 s’embarque de New-York pour la France, officiellement selon sa demande de passeport pour rejoindre l’American Ambulance Service. Il a cependant d’autres projets car une fois arrivé en France, il s’engage dans la légion étrangère le 18 juin 1917 pour être aussitôt détaché dans l’aviation. Il gagne alors l’école de pilotage d’Avord où il obtient le brevet de pilote n°9711 sur Caudron le 3 novembre 1917 ainsi que sa promotion au grade de caporal. Il poursuit alors sa formation à l’école d’acrobatie de Pau, puis l’école de tir de Cazaux, et se retrouve affecté dans l’escadrille de chasse N 157 le 24 janvier 1918. Le pilote français Armand Viguier, un de ses camarades d’escadrille, le décrit alors comme "Un grand gaillard de 1m90 tout à fait sympathique."

L’escadrille, initialement basée à Chaux près de Belfort et équipée de Nieuport 24 et 27, va rapidement se retrouvée avec quatre autres escadrilles, dont une de l’armée américaine, pour former le GC 21 qui va est rattachée au GC 21 à la fin du mois de février 1918 et, rééquipée de chasseurs SPAD VII et XIII, va participer à d’intenses combats lors des offensives allemandes du printemps 1918. James Connelly va vite s’y révéler comme un chasseur particulièrement doué en remportant une première victoire aux dépends d’un ballon captif le 20 avril 1918, qui lui vaut sa promotion au grade de sergent quatre jours plus tard. Il obtient un autre succès en collaboration avec deux équipiers le 5 juin 1918, puis, devenu un pilote expérimenté, se retrouve muté à l’escadrille SPA 163 (une autre unité du GC 21) pour la dynamiser, le 27 juin 1918. C’est là que son score s’envole avec 2 victoires homologuées remportées au mois d’août, deux autres en septembre et la dernière le 4 novembre 1918 à quelques jours de l’armistice.

Décoré de la médaille militaire et libéré de son engagement, il retourne aux Etats-Unis où il se lance dans les affaires dans la ville de Philadelphie et se marie en 1925 avec Mlle Elizabeth Atterbury, fille d’un riche magnat des chemins de fers. Il s’éteint le 1er février 1944 à Philadelphie à l’âge de 49 ans, victime de la tuberculose miliaire.

Palmarès de James Connelly

DateHeureEscadrilleAvion pilotéRevendiquéLieuNotes
1 20-avr-18 SPA 157 SPAD VII Drachen Selles (8 km NE. Beines) Avec Sgt Jacob
2 05-juin-18 SPA 157 SPAD VII Pfalz D Villers-Cotterêts Avec Adj Viguier, Sgt Baugham
P1 01-août-18 11h50 SPA 163 SPAD XIII Biplace Montspar Avec Lt Cassady, Sgt Cook
3 13-août-18 SPA 163 SPAD XIII Biplace St. Martin l’Heureux Avec MdL Fery, Cpl Onillon
4 15-août-18 SPA 163 SPAD XIII Fokker D.VII St. Marie-a-Py Avec Lt Cassady, Sgt Penevynck
P2 15-août-18 SPA 163 SPAD XIII Fokker D.VII St. Marie-a-Py Avec Lt Cassady, Sgt Penevynck
5 06-sept-18 8h30 SPA 163 SPAD XIII Fokker D.VII Naravin Avec MdL Morvan
6 28-sept-18 11h15 SPA 163 SPAD XIII Drachen Challeronge
7 04-nov-18 12h15 SPA 163 SPAD XIII Fokker D.VII Suzanne